• Au nom de la raison d'Etat

    Au nom de quoi ?

     

    Ce n'est pas la vérité qui est recherchée

    Le problème a déjà sa réponse

    Il s'agit d'en faire la démonstration.

     

    La logique, autant que faire se peut

    Être habile à manier les arguments

    Mais finalement, c'est à celui qui parle le plus fort

    Une question d'ascendant.

     

    Incrédule !

     

    Une action a été menée

    On sait très bien laquelle

    Il s'agit tout simplement

    De désamorcer les "réactions"

    Pouvoir continuer à manipuler

    Les foules, le peuple.

     

    Une vraie machine de guerre

    Tout est permis, absolument tout

    La raison d'état dans la tête des braves gens.

     

    Le crime a été commis

    Contre l'humanité

    Avec préméditation

    Au nom de la raison.

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 7 Janvier 2015 à 07:50

    Pfff... j'en ai des frissons (comme ton texte précédent)...
    Je me fais la réflexion qu'un com sous une expression d'une telle beauté ne peut que s'avérer superflue...
    Enfin oui, ceci : MERCI

    2
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 03:09

    la vérité du roi est bien plus vraie que vérité du serf .....

    3
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 05:04

    Merci à toi, Eric ...

    Et oui, tu dis juste Peache, il en est ainsi, c'est une question de conditionnement.

     

     

    4
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 07:28

    mais ce sont les serfs qui ont abattu les rois 

    5
    Jeudi 8 Janvier 2015 à 22:49

    Très beau texte ! Un texte très fort sur la déraison d'état !

    Je me souviens d'une phrase de César dans la guerre des Gaules : pour gouverner, il faut leur donner du pain et des jeux. Tu vois, l'histoire se répète.

    Bises et bonne soirée.

    6
    Vendredi 9 Janvier 2015 à 03:48

    L'histoire des hommes est comme un disque rayé...

    En nous la solution.

    Je t'embrasse Margimond

     

    7
    Vendredi 9 Janvier 2015 à 03:52

    "mais ce sont les serfs qui ont abattu les rois "

    @ l'esclavagisme moderne est tout aussi violent, il parvient même à passer inaperçu.

    Belle journée à toi, Peache

     

    8
    Samedi 10 Janvier 2015 à 16:39

    Je me dis, aujourd'hui, que ce texte est visionnaire.

    Respect Des mots, pour ton Esprit, ton Intelligence.

    9
    Dimanche 11 Janvier 2015 à 03:41

    Il y a quelque chose qui nous dépasse et nous englobe... nous ne sommes pas ces entités séparées qui devraient se rassembler pour faire la guerre !

    Que ta journée soit belle Eric.

     

    10
    Mardi 20 Janvier 2015 à 19:07

    que sous-entends tu là par ta phrase : je te cite :


    Pouvoir continuer à manipuler Les foules, le peuple


    ??......oh

    11
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 01:44

    Ce que je dis : .... pour pouvoir continuer à manipuler les foules, le peuple.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :