• C'est d'information dont nous nous nourrissons

    L'idée de manger est bien plus tenace que la nécessité d'ingurgiter des aliments solides, de casser des formes pour en extraire l'information. 
    Et quelles informations ! au regard de ce que l’agroalimentaire produit, au regard de la souffrance animale, et la destruction des écosystèmes.
    Le corps s'offre sans cesse à tous les potentiels, à l'étendue des possibles, sans jugement.

    Mais alors qui aime ou n'aime pas ?
    Je pense qu'il n'y a que l'esprit qui peut aimer ou n'aimer pas, quelque soit la profondeur de cet esprit. Pour certains tout s'arrête à la surface, l'apparence des choses.

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :