• Ce que nous mangeons...

    L'effort qui est automatique, tisser l'illusion de la continuité, est inconscient. Évidemment c'est plus complexe, inscrit dans le corps, dans la matière, des programmes...
    Nous sommes ce que nous mangeons, ce que nous mangeons nous mange, ainsi nous sommes le vivant qui se nourrit de vivant.

    Lorsque nous serons connectés à la source vraiment, nous nourrissant uniquement de prana, nous ne fournirons plus d'efforts pour maintenir l'illusion de continuité. Cet effort toujours plus grand est nécessaire au vivant qui se nourrit du vivant, ce n'est pas une fatalité.

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 11:27

    Selon moi, ce qui pose problème est la surconsommation.
    On peut prendre, tuer (viande), avec respect,
    juste le nécessaire pour se nourrir ; idem avec les plantes, le blé, etc.
    Mais nous voulons plus, manger plus,
    et toujours plus de sécurité, même alimentaire !
    Et nous ne savons pas, plus, ce qu'est le respect (de la vie),
    car comme tu l'écris nous sommes déconnectés...

    Qu'est-ce que le prana, Des mots ?

    2
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 02:55

    Je ne saurai expliquer, définir, ce qu'est le prana.

    Je suis dans la démarche de comprendre qui est prendre en soi, mais alors impossible de définir.

     

    3
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 08:21

    Expliquer à l'autre permet de mesurer ce que l'on a "pris en soi"

    4
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 03:36
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :