• Comme ils vont être contents !

    En ce dimanche à l'heure de l'apéro
    Dans la cour, ils étaient joyeux
    Bavards, attendant que le petit cochon
    Finisse de cuire, sur la broche
    Traversé.

     

    De loin je les entendais
    Les mangeurs de cadavres
    Alors j'ai compris.

     

    Ils n'avaient pas encore reçu
    La bonne nouvelle !

     

    Oui, c'est ça !

     

    Ce n'était pas encore parvenu à leurs oreilles
    Que nous pouvons vivre sans manger de viande
    Ni poisson, ni produits laitiers, ni œufs
    Enfin rien qui soit issu de la souffrance
    D'êtres sensibles, empathiques, doués de sentiments.

     

    Comme ils vont être contents !
    Quand ils vont entendre la bonne nouvelle !

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 24 Octobre 2019 à 20:11

    :))

     

      • Vendredi 25 Octobre 2019 à 05:43

        money

        Belles pensées vers toi Eric

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :