•   D'où viens-tu et où vas-tu ?

    Il y a l’indifférence qui met à l’abri de tout
    Il y a le conformisme qui met à l’abri de tout
    Il y a vivre qui ne met à l’abri de rien du tout.
     
    Autre chose…
    Qui ne serait ni attendre
    Ni se soumettre
    Qui se dissimule encore
    Dans son absolue clarté.
     
     
    Il y a bien en nous quelque chose qui fait barrage
    Quelque chose qui ne veut pas ou qui veut encore
    Quelque chose qui pense que c’est bien
    Et puis que cela ne l’est pas
    Qui se berce, qui se leurre
    Qui fait ce monde
    Quelque chose à laisser finir.
     
    "Pas vu, pas pris"
    Dis la rengaine
    Et déjà le mensonge
    Pour une vérité à moitié dévoilée
    Et la voix se fait pressante
    "D’où viens-tu et où vas-tu ?"
     
    L’air scintille, vibration, c’est vivante vacuité, tellement joyeuse. L’avoir tant cherchée dans le ciel, elle est là partout, fait la profondeur qui s’ouvre sur l’indicible.
     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :