• De la géométrie sacrée

    A travers la poésie

    D’un langage oublié

     

    Espace infini

    Géométrie.

     

    Chaque son, une note sertie dans le silence

    Qui dépasse et englobe tout "objet"

    Voir ce non- mouvement : dépasser et englober en même temps

    C’est concevoir la structure même du vide...

     

    Déjà publié ici


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Juillet à 18:08

    à travers la poésie

    on va trou-ver le vide.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :