• De la mondialisation

    C'est quoi cette histoire que l'unité, serait penser de même, adhérer aux mêmes concepts, mêmes croyances ?
    Voilà le grand projet de la mondialisation.
    La grande église orchestrant une symphonie unique, prétendant un ordre mathématique, fini, alors que l'infini du vivant ne cesse de s'accomplir.
    Ouvert, parce que toujours inachevé, l'unité qui n'est pas de l'ordre du point, mais de l'ouverture...
    Ce n'est pas stable et pourtant c'est ça qui maintient tout.

    C'est comme une injonction à marcher ensemble, coûte que coûte, à tel point que c'est rarissime ce qui marche seul, en-dehors du troupeau, que c'est mal vu, que cela pourrait bien devenir hors la loi, et alors pourchasser ces électrons libres.
    Pourquoi ?
    En quoi cela dérange-t-il ?
    Qu'est-ce que cela met en péril ?

    Cela ouvre une brèche, aussi fine soit-elle cela fait un trou dans le filet, un trou c'est une ouverture...
    Vite, vite, crient-ils, tout va s'en aller par ce trou, béant, le vide !!! Vite, vite, rebouchons-le !

    Alors c'est la peur ?

    Oui, la peur quand on ne peut plus le contrôle, quand la porte s'ouvre sur l'inconnu, le connaissable toujours. Tu comprends ? Cela demande à se mettre encore et encore en chemin, et mourir c'est cela... voilà pourquoi la mort ne peut pas être comprise... alors c'est elle qui prend en elle.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 19 Novembre 2016 à 07:47

    Triste et étroit devient le filet de la mondialisation,
    de plus en plus resserré, compact.

    2
    Samedi 19 Novembre 2016 à 09:14

    Oui, puisque nombreux sont ceux qui demandent à ce que les mailles se resserrent encore, en quête de l'illusion de la sécurité.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :