• De la prise de contact

    – Il y a un programme entre ceci et cela.

    – Oui, plusieurs sûrement. Un programme biologique lié à la survie dans un contexte particulier, celui de la vie sur cette planète dans un processus évolutif. Et puis des cultures, des familles, des climats, et encore la question de la personne, un contexte très particulier.

    – Ce sont des conditionnements.

    – Oui, un conditionnement fonctionne comme un programme, il n'y a pas besoin de s'en occuper, c'est habitude.

    – Changer d'habitude, est-ce suffisant ?

    – Je ne pense pas, mettre une habitude à la place d'un autre, ce n'est pas véritablement un changement bien que les conséquences peuvent entraîner un changement profond. Par exemple si majoritairement la consommation de produits dérivés de l'exploitation des espèces animales cessait, les effets seraient vraiment révolutionnaires.

    – Ne plus consommer aucun aliment, se nourrir de lumière, de prana, de l'information issue du vide, cela serait-il juste un changement d'habitude ?

    – Non, là ça touche un programme biologique, si celui prend fin c'est un saut d'évolution radical.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 17 Décembre 2016 à 08:07

    (J'avance sur la pointe des pieds), vis-tu ou expérimentes-tu cela,
    ce saut vers une transformation radicale, Des mots ?

    2
    Samedi 17 Décembre 2016 à 09:26

    Il y a expérience, il y interprétation, il y a mise en mots...

    Pour ce qui est de ne plus se nourrir, c'est un travail en cours.

     

    3
    Mercredi 21 Décembre 2016 à 19:07

    Changer c'est vivre

    ne plus changer c'est mourir

    4
    Jeudi 22 Décembre 2016 à 03:19

    Dans la mort, c'est encore changement, le plus grand des changements...

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :