• Evolution

    La vie nous entraîne en des apprentissages

    Ainsi nous nous spécialisons

    En certains domaines, certaines pratiques

    Chaque jour se remettre à son ouvrage

    Devenir un bon ouvrier

    Et puis soudain un obstacle !

     


    Ce n'est pas que l'on ne sache plus faire

    Ce que l'on savait si bien faire

    C'est que cela ne trouve plus sa place.

     


    On peut vouloir forcer, s'entêter à vouloir

    Mettre sa pièce dans le puzzle, cette obstination

    Ne mènera nulle part

    Si ce n'est à l'amertume, overdose de ressentiments

    On peut se désespérer, se plaindre, se mettre en colère

    Usure des forces en soi, l'énergie vient à manquer

    Alors radoter.

     


    Et puis, au bout du bout

    Ou encore, parce que l'on ne se sera pas séparé

    Du mouvement du vivant

    Dynamique vivante, en concomitance

    Entrer dans le saut.

     


    L'évolution n'est pas que progression

    Des bonds prodigieux

    Rupture

    Passer d'un niveau à un autre

    Il n'y a pas d'échelle, ni de pont

    Saut quantique.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Juin 2015 à 11:54

    L'obstination ne mène nulle part.
    Surfer sur le mouvement du vivant,
    progresser et sauter,
    cela permet une évolution saine.

    Ciao Des mots

    2
    Mardi 16 Juin 2015 à 02:56

    Dans l'univers, à chaque instant, se produisent des drames d'une rare violence. Saut quantique ou sublimation, peu importe le niveau.

    Chaque jour, des étoiles y naissent ou y meurent, crachant leur matière dans le vide de l'espace et du temps, pour devenir d'autres soleils ou d'autres astres morts... Pendant ce temps, lentement, l'univers se dilue.

     J'imagine parfois que ce phénomène puisse se jouer aussi à un niveau macroscopique... Que l'esprit humain puisse lui aussi se diluer... D'où, peut-être, la folie des hommes qui ne semble pas avoir de limite.

    Serais-je en train de justifier cette folie ?

    Bises des mots

    3
    *
    Mardi 16 Juin 2015 à 09:36
    Sur le regard fige
    Rien ne grandit
    Libre la pupille
    D'ecouter le temps
    Le pave d'avant
    Se couvre joliement
    Sur le plus loin pave
    Lisse de connaissance
    Alors...
    Me direz-vous
    Le pave sius mes pieds
    Est pilier plante?...
    il est une union
    D'avant au loin
    Chaque lumiere
    Est precieuse
    Pour notre etre
    Etre...la est le tuteur
    Etre
    Connaitrs et Etre
    Ne jamais fermer son Esprit
    Il est une belle eponge
    Bien ou mal
    Il s'impreigne...

    Douce journee Des Mots
    4
    Mercredi 17 Juin 2015 à 08:08

    Il y a de tout ce que vous dites, forcément...

    Merci à vous, Eric, Margimond, *

    Que votre journée soit belle.

     

    5
    *
    Jeudi 18 Juin 2015 à 12:04
    Dans la lumiere
    Le regard exalte
    La Vie ...

    Bisous Des Mots
    6
    Vendredi 19 Juin 2015 à 05:59

    Le regard

    Qu'il se pose ni dedans, ni dehors

    Alors il embrasse une plus grande largeur

    Sans que jamais cela soit le "tout".

     

    Belle journée à toi *

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :