• Il n'y a pas de faute originelle

      Ce dégoût qu’on nous inculque

    De notre personne

    Ainsi renoncer à la simplicité

     

    Depuis le premier homme

    Ce regard détourné

    Qui a fait l’idée du laid

    Alors qu’il suffit de regarder

     

    Et c’est bien dans le mariage

    Du regard et de son objet

    Le beau, le vrai

    L’incommensurable joie

     

     

    Le temps brusquement a changé

    Tant de jours sans pluie

    Je l’entends

    Elle arrive comme un galop

    Rideau gris accroché aux flancs de la montagne

    Ici, pas une goutte

    Mais elle arrive

     

    Violente, elle s’abat

    Sur la presque nuit

    Tout se fond.

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 10 Août 2014 à 08:40

    Si il y avait une faute à l'origine de l'humanité, serait-ce l'humanité qui serait responsable de la faute?

    amicalement

    Claude

    2
    Dimanche 10 Août 2014 à 18:26

    "Responsable et non coupable "

     

    3
    Mardi 12 Août 2014 à 12:51

    Bonjour Des Mots,

    Un tel consentement. Une révolte minuscule ou avortée contre ce qui ronge et enfle comme un cancer de l'esprit.

    "Au nom de l'Amour", tout le contraire de l'Amour.

    Merci pour cette méditation.

    Douce journée, Des Mots.

    4
    Mardi 12 Août 2014 à 14:29

    Oui, au  "nom de l'amour" comme au nom de dieu !

    Belle fin de journée à toi Kattelm, tout en douceur.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :