• Il n'y a pas de faute originelle

    Ce dégoût qu’on nous inculque
    De notre personne
    Ainsi renoncer à la simplicité

    Depuis le premier homme
    Ce regard détourné
    Qui a fait l’idée du laid
    Alors qu’il suffit de regarder

    Et c’est bien dans le mariage
    Du regard et de son objet
    Le beau, le vrai
    L’incommensurable joie


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :