• Le temps

    Quand le temps n’existe plus, ce temps psychologique

    Qui freine, qui bloque, qui enferme

    Qui fait croire une chose et une autre, suspicion

    Passer au crible le moindre fait et geste.

     

    Quand le pas se fait si léger, que cela est, planer …

    Nul besoin de vérifier, de dire un miracle, cela se fait.

     

    Quand ce n’est plus qu’écoulement

    De la source qui abreuve le puits

    À l’embouchure qui se jette dans l’océan…

    Oserais-tu, entrer en ce lieu

    Armé  du bistouri qui dissèque le vivant ?

     

    Cela ne se peut !

    Te voici à la porte, ce que tu dis être la porte

    Et rageusement tu autopsies chaque fibre

    De ce bois vert

    Et le temps est ton ennemi

    Il est toujours trop tôt, ou trop tard

    Et le voilà, qui s’alourdit sur tes épaules

    Faisant le morne ennui, l’agonie

    Cette peur qui envahit tout l’espace.

    Seul ton orgueil, incommensurable

    Te commande de tenir cette place intenable.

     

    Mais,  ce n’est qu’un cauchemar, un seul geste

    Il suffit d’un instant…

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :