• Plancher des vaches

    Le plancher est toujours plus pourri

    Marées noires, forêts incendiées

    Océan bouleversé

    Terre empoisonnée, et tous les corps bien sûrs !

     

    Se déplacer sur ce plancher, c'est vaciller

    Tituber, il n'y a plus que les apparences

    Et les arrogances

    Des mots jetés à l'assaut du ciel.

     

    Le plancher va céder

    Par grappes, dans le vide des croyances

    Ne pouvant voir que de vide il n'y a pas

    Ou encore que tout est vide vibrant.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Décembre 2014 à 13:24

    L'hiver
    recouvre tout
    de sa blancheur

    Trainer ses pieds dans la neige poudreuse
    perdu dans la beauté d'un ciel gris
    sourire à l'enfant qui est en nous

    Écouter la musique silencieuse
    du levé de soleil sur la montagne
    se dire que la vie est belle

    2
    Mercredi 31 Décembre 2014 à 08:02

    Se dire que ... et entendre ce n'est pas même chose.

    Dans cette fuite en avant, ce n'est qu'inconscience.

    Merci à toi de ton commentaire.

     

    3
    Mercredi 31 Décembre 2014 à 09:53

    Tu as raison Des mots

    je remplace doc ma dernière phrase par

    et vivre la Vie en beauté wink2

    4
    Jeudi 1er Janvier 2015 à 06:46

    Que ta journée soit belle.

    5
    Mardi 6 Janvier 2015 à 12:45

    Le plancher des vaches est aussi notre plancher...

    Bises de belle journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :