• Sans bruit...

    Dans l'écoulement silencieux

    Du jour et de la nuit

    Dans la respiration de la terre

    Le sens se dévoile.

     

    En dehors de la cité de l’homme égaré

    Être touché par quelque chose d’infiniment essentiel…

     

    Ne plus se reconnaître dans aucune espèce particulière

    Marcher et le paysage de lumière se traverse.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 08:34

    Joli poème... On entend le silence à travers cet instant de conscience pure.

     

    2
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 19:37

    Quand on ressent cela une fois, on n'a de cesse de revivre un tel moment.

    Très joli texte !

    Amitiés,

    Sérénita

    3
    Jeudi 16 Octobre 2014 à 05:26

    @ Sérénita : c'est le piège de vouloir "le" revivre, parce qu'alors on s'en coupe.

    @Margimond : oui, dans le silence...

    Que votre journée soit belle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :