• Se nourrir de parfums ?

    Pour le moment, l'odeur du gâteau qui cuit chez la voisine, cela ouvre les papilles, met en appétit, appelle, appelle, le goût fondant, tiède à point qu'on n'aura pas su attendre que cela refroidisse... stop ! mettre un terme à la danse des saveurs.
    Avaler la salive, passer à autre chose, lâcher ce fil.

    L'attention sur le vide, cet espace si vibrant
    Qui ne rappelle rien de l'ancien, du connu
    Qui s'ouvre à l'infini...

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :