• Souffles et énergies

    Plutôt que de la repousser cette masse noire
    Il y a tant de façons de le faire !
    S'insurger, se révolter, c'est encore la refouler
    Souffrance de toutes ces créatures
    Souffrance surajoutée à celle qui est utile au vivant
    Cruautés et perversions humaines
    Cela semble sans limite...
    Tellement, tellement !

    Plutôt que de la repousser
    Je la vois
    Tels ces nuages noirs accroupis sur la ligne d'horizon
    Il n'y a plus de distance, c'est un galop de chevaux sauvages
    Ils soulèvent la poussière, toutes les poussières cachées sous le tapis
    Ils s'approchent...
    Où suis-je ?
    J'étais là assise...

    La masse m'enveloppe, aucune peur
    Il y a encore dedans et dehors
    Alors, inspire par une narine
    Passage dans le nadi de ce flux noir
    Au cœur, purification
    Retour par l'autre nadi
    Expire par l'autre narine
    Un flux blanc, étincelant.

    Un cheval géant
    Frappe le sol devant moi
    Aucune peur


    Ses yeux rouges fixent le vide.

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :