• suite... Cette alternance

    Puis vient ce moment
    Où lâcher prise se fait
    Tout s’efface, les murs
    Les attentes et les regrets.
     
    Gouttes de rosée sur les pétales
    De roses assoiffées.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Mai 2014 à 22:40

    Bonsoir,

    La libération dès que cède l'acharnement à libérer.

    On le sait, mais peut-être est-on -pour le coup, et sans le savoir- attaché à l'acharnement.  Parce qu'il nous est familier. Parce que "l'acharnement à quelque chose" pourrait suffire dans la mesure où il nous protège d'un terrifiant et désirable désir   -préalable ou antichambre de tout : l'inconnu.

    Douce nuit.

     

     

    2
    Mardi 27 Mai 2014 à 07:23

    A laisser être...

    Belle journée à toi

    3
    Mardi 27 Mai 2014 à 20:57

    Très poétique.. J'adore !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :