• Une histoire d'éveil

    S’éveiller
    On pourrait dire aussi
    Toucher sa limitation
    Son arrogante satisfaction
    Son incommensurable ignorance
    Sa faiblesse et son laisser-aller
     
    S’éveiller
    On pourrait sentir là
    Au creux de son ventre la souffrance
    La peur...
     
    Ne pas chercher à s’en échapper
    Alors, découvrir la racine
    Le germe de cette errance :

    "Prétendre la maîtrise"

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 20 Mai 2014 à 21:26

    "Prétendre la maîtrise" . Parfois par orgueil et souvent parce que l'on croit que cela nous  procurera un sentiment de sécurité. Le doute, au contraire, n'est-il pas source d'angoisse... alors que le mouvement de la vie est imprévisible ? Nos besoins de sécurité nous aliènent et lorsque nous en sommes las, nous nous extrayons provisoirement et superficiellement  de notre engourdissement. Vivre vraiment impose bien peu de répit !!!

    Mais la vie, c'est juste une fois. Le jeu semble donc en valoir la chandelle.

    Merci.

    2
    Mercredi 21 Mai 2014 à 04:26

    Rien n'est plus insécurisant (c'est mon expérience) que prétendre la maîtrise, quelque chose en nous sait le mensonge et vient semer le doute...

    Merci de ta présence Kattlelm, que ta journée soit belle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :